L’accueil des personnes handicapées.

Nous ne savons pas encore bien accueillir les personnes handicapées dans nos institutions culturelles malgré des progrès continus – mais lents –  dans les possibilités d’accueil. Une visite toute récente au Grand Palais, dans le cadre de l’exposition Braque, m’a glacé le sang. J’observe dans une salle, une femme en fauteuil roulant, seule, au pied d’un escalier. Un agent de sécurité en uniforme est en haut des marches. Rien ne se passe. Je m’approche de la dame handicapée en lui proposant mon aide, qu’elle accepte. Je monte les quelques marches pour indiquer à l’agent qu’une personne – visible devant lui –  souhaite monter et qu’il convient donc de mettre en route la plateforme prévue à cet effet. L’agent m’indique qu’il va appeler une personne en charge de cette mission.

Il aura fallu 20 mn d’attente à cette dame pour qu’enfin quelqu’un lui permette d’accéder à la salle supérieure. J’en ai eu honte. Cette façon de faire est humiliante et met la personne ainsi empêchée dans une situation de dépendance insupportable aux autres. Tout l’établissement du grand palais est accessible, ce qui est évidemment formidable, mais le personnel ne semble pas en mesure de répondre à la demande de cette personne. Peut-être ne s’agit-il que d’un incident, rare, je le souhaite, mais j’en doute malgré moi.

En Espagne, où je me déplace régulièrement, en tous lieux et en tous points, ce type de demande est traité dans l’instant, avec célérité et naturel. Nous avons de grandes marges de progrès à accomplir.

 

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>