Jacques Higelin

higelinLe monstre est cabotin. Il se fait désirer, comme toujours. La salle s’impatiente. Le public, composé très nettement de quinqua et plus, en veut, et commence à trépigner. Il arrive. Avec cette démarche si singulière, son côté baroudeur, sa tignasse blanche dans un désordre volontairement entretenu. Et la magie opère. Sa voix rocailleuse, grave, puissante, pénètre au plus profond de nos cœurs. La musique marquée d’une culture rock mais s’assagissant avec les ans, nous enveloppe. Higelin est magnifique. Sur scène, il donne. Je suis au premier rang, par hasard. Son regard est fort. Je découvre ses nouvelles chansons. Je suis chanceux d’être là. La jauge est modeste. Le rapport scène salle est parfait. Higelin au piano explose. Champagne revisité ! Il y a beaucoup de grandeur dans cet artiste là.

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>